Le festival de personnes déguisées en chat ! 神楽坂化け猫パレード

Cette année, comment allez-vous passer Halloween ? Au Japon, la fête de Halloween s’étant répandue d’année en année, fait dorénavant partie des habitudes joyeuses. Cette année, la grande intersection de Shibuya, réputée pour ses passages cloutés permettant de traverser dans tous les sens, est envahie de personnes déguisées ; ce facteur semble indiquer un engouement pour cette fête de plus en plus populaire, un désir accru de vouloir se déguiser. Si tel est votre cas, avant Halloween, vous pouvez aller à « Kagurazaka », connu en raison du nombre important de Français y habitant, et aussi pour son défilé de personnes déguisées en chats « Kagurazaka baken neko paraido ». …

Lire la suite ici

RIP!安らかに!

L’expérience d’une culture étrangère dépasse bien évidemment la langue, l’histoire ou la cuisine. Qui veut découvrir l’autre dans toute sa vérité ne devra pas ignorer les aspects culturels les plus choquants qui ressortissent pleinement de l’identité collective d’un pays. Des lors, s’il est primordial de savoir « vivre » avec l’autre, il n’en est pas moins nécessaire de savoir « mourir » selon les us et coutumes de son pays d’accueil. Eh oui vous l’aurez compris, cet article sera glauque. Ames sensibles s’abstenir ! On ignore trop souvent cet évènement de la vie quotidienne qui peut néanmoins s’avérer gênant, voire traumatisant, pour l’étranger naïf pétri de préjugés et ancré dans …

Lire la suite ici

Dimanche 2 août : “Ginbura” ! Tous en yukata ! 浴衣の季節 

(Traduction japonais/français) De fin juin à fin juillet, la saison des pluies balaie le Japon , en se déplaçant progressivement de l’ouest à l’est. Dans la région du Kanto, la saison des pluies prend fin vers le 21 juillet, à cette date, les enfants prennent leurs vacances d’été. Le véritable été s’installe. Un été marqué par des fêtes et des feux d’artifice ; le plus connu aura lieu sur les bords de la rivière Sumida à Tokyo, événement retransmis à la télévision car celui-ci est un des plus grands au Japon. Ce jour-là, beaucoup de femmes portent un yukata. A l’occasion d’un feu d’artifice ou d’une fête, juste après la …

Lire la suite ici

Le revers de la médaille olympique「東京オリンピック」に向けて2つの汚染水処理 

Ecrit le 9 septembre 2013* (Traduction japonais/français) Tokyo a été retenu pour organiser les jeux olympiques et paralympiques d’été en 2020. Le dimanche 8 septembre, à l’heure japonaise, il n’était pas difficile d’imaginer les Japonais levés tôt, devant leur poste de télévision ou sur Internet. Au moment où le président du comité Jacques Rogge a annoncé « Tokyo » , ce fut une explosion de joie ! Les Jeux olympiques entraîneront une croissance économique, estimée à trois trillions de yens selon l’annonce officielle. A l’échelle nationale, les retombées économiques générées s’élèveront à 150 trillions de yens d’après les calculs ; c’est la quatrième flèche du plan économique appelé Abénomics. Avec …

Lire la suite ici

Pas touche !触らないで!

Pas touche !  触らないで! Une, deux, trois ou quatre ? Non, je ne suis pas en train d’essayer de me rappeler comment compter jusqu’à dix (j’ai ma calculatrice pour ça) je vous parle du nombre de bises que vous pouvez faire en France pour saluer quelqu’un ! Chacun y va de sa conviction, le nombre varie, selon les régions, selon l’humeur, selon la personne en face ou selon le nombre de personnes à saluer (fatalement si vous arrivez face à vingt personnes, quatre bises par personne, ça fait vite quatre-vingt !). Les Japonais sont plus économes, ils ne se touchent pas ! A mon arrivée au Japon, j’ai dû passer …

Lire la suite ici

Meishi : mode d’emploi「名刺」取扱説明書

Vous qui avez des velléités de vivre au Japon ou d’y travailler, si vous souhaitez devenir un individu à part entière, « être là » ne suffit pas ! Encore faut-il que votre existence soit formalisée dans le cadre universel et rassurant de la meishi ou carte de visite. L’échange de cartes de visite ne nous est certes pas étranger, cet acte rituel est néanmoins très codifié au Japon et représente à bien des égards votre « baptême social » sans lequel votre présence ne pourra s’ancrer dans la sphère de conscience de votre interlocuteur, rien que cela ! Prenons les choses dans l’ordre, c’est toujours mieux, et regardons de …

Lire la suite ici

Ce qui reste caché pendant tout le reste de l’année est montré… かなまら祭り: 日本の聖なる性

Même si les giboulées de mars sont contrariantes, un jour ou l’autre en ouvrant la fenêtre de sa maison, une lumière subtile, un vent doux et un ciel d’un bleu pur nous ferons pressentir que le printemps est arrivé. A chacun sa manière de l’accueillir avec joie ou appréhension. Printemps en effet rime avec pollen, bourgeons et reproduction. La personne la plus familière de son entourage proche va se métamorphoser en un inconnu arborant le fidèle masque blanc, les lunettes noires et le chapeau, la panoplie complète pour lutter contre le pollen : allergique à mère nature mais pas à nous, êtres humains ! L’éternel quizz commence : ” Mais …

Lire la suite ici

Même pas peur : Kabukicho ! 怖くなんてない! : 歌舞伎町

Si vous aimez vous faire peur, nul besoin de vous rendre dans un parc d’attractions et d’attendre patiemment votre tour afin pénétrer dans une maison hantée qui a de grandes chances d’être des plus décevantes ! Non, pas besoin non plus de louer le 27 ième remake de l’exorciste, ni même de vous inspecter les pores de la peau à l’aide d’un miroir grossissant ! Vous qui aimez les sensations fortes, les poils hérissés et nuits blanches à guetter Sadako sous vos draps, je n’ai qu’un seul mot pour vous : Kabukicho! Ouuuhhhooouuuuhhhh! Tapez donc « Kabukicho » dans google, si vous l’osez… Mieux qu’un Stephen King, plus réaliste qu’un …

Lire la suite ici

De l’art de séduire au Japon 日本における誘惑術

  Alors Messieurs ! Vous qui venez d’arriver au Japon, je sens d’ici votre envie de vous plonger au plus vite dans la culture locale ! (Par culture locale entendez « get in da game ! »). Si vous voulez séduire, veillez à éviter certains écueils qui vous conduiront droit à l’échec. Oubliez la terrasse ombragée, la balade romantique sur les quais de Seine ou même la bouteille de champagne hors de prix qui vous a conduit droit à la dialyse suite à la vente de vos reins sur eBay. Je n’ai qu’un mot pour vous : l’aquarium ! Oui vous avez bien lu, l’aquarium, celui-là même avec tous les …

Lire la suite ici

Halte au stress ! ストップ、ストレス!

Si le Japon est bien connu pour ses cerisiers, ses combats de sumos, ses temples majestueux, ses avancées high-tech ou sa pop culture manga, il n’empêche que pour qui pense « Japon », les mots « heures sup’ », « travail » ou « burnout » ne sont jamais loin ! sAMOURai vous parle culture, n’oublions pas la culture d’entreprise ! Celle-ci est très représentative des relations sociales au Japon mais parfois aussi d’un certain mal-être. Stress, pression hiérarchique, regard de l’autre, envie de bien faire, il faudrait apprendre à relativiser histoire de ne pas trop se gâcher la vie. Nous passons le plus clair de notre temps au bureau, …

Lire la suite ici

Mais quels événements ! De l’habitat à la demeure historique 住居から歴史的邸宅まで:なんという出来事の数々!

A l’heure de la diffusion du journal, le présentateur annonce les faits divers les plus anodins et les plus importants enchevêtrés les uns dans les autres sans aucun lien entre eux, seule la rapidité du débit des paroles dans une durée chronométrée standardise les propos. Soudain, une émotion imperceptible mais grandissante traverse l’écran. Un homme, à la voix étranglée, terrassé par un drame, n’explique rien, mais répéte indéfinement : « Nous allons reconstruire ». Derrière lui, le restaurant au nom historique « kanda-yabusoba », construite en 1880, est réduite de moitié, l’autre moitié est calcinée, les flammes ont fait disparaître quatre générations d’histoire et le bonheur des clients entretenus dans …

Lire la suite ici

Une stratégie commerciale : les toilettes ! 日本の一番好きな点 〜トイレ!〜

De mon point de vue, en tant que Japonaise, si je compare la France et le Japon, je crois que le Japon se distingue sur le point suivant : on peut trouver des toilettes à l’extérieur de chez soi, n’importe où et sans aucune difficulté. Ce serait une toute autre histoire si l’on était à la montagne, mais la question ne se pose pas en ville. Les touristes qui ont l’opportunité de passer des vacances, en pleine ville, tireront un grand bien-être de toilettes qui relèvent d’un standing, certes confortable, mais qui donnent aussi une impression de splendeur, caractéristique des toilettes japonaises. En règle générale, les toilettes sont gratuites dans …

Lire la suite ici