Ce qui empêche la vraie rencontre, c’est penser que l’autre devrait être autrement ! Le projet interculturel de sAMOURai….

Je crois qu’une fois l’opportunité de se lancer dans un projet, de surcroît en équipe, se concrétise grâce aux efforts personnels ; la motivation, le besoin de partager feront le reste. Nous croyons à ce que nous faisons. C’est la base de notre démarche. Créer un site est un moyen de dépasser le quotidien et d’en extraire les événements marquants. Pourquoi sommes-nous au Japon ? Difficile de répondre à cette question. En revanche, ce que nous avons vécu et aimé, ce qui a suscité des questionnements dans notre entourage, la curiosité et la quête du dépassement des différences culturelles prédominent. A notre insu, cet échange interculturel va modifier nos habitudes ; de nouvelles approches grâce à une ouverture « je vais vers l’autre et l’autre viendra vers moi » s’appliquent tout naturellement et ainsi d’autres moyens de communication, désormais bien « combinés » entre les deux cultures, seront proposés . De toute manière, c’est bien simple, soit vous gardez vos convictions et vous serez perçus comme « agressif » ou vous serez amenés à vous isoler , mais quelle que soit la situation, les incompréhensions persisteront. A l’exemple de certains patrons de sociétés françaises qui, ayant réussi à dépasser les limites culturelles en utilisant le meilleur des potentialités des individus, ont une vision du futur, de leur produit-clé. C’est de la créativité ! Notre site, à travers différents sujets sur la culture et le quotidien au sens très large, ne prend aucun parti. Nous sommes convaincus que l’interculturel intéresse autant les Japonais que les Français. Nos articles sont traduits en japonais, reflet de notre équipe franco-japonaise, sauf le logo sAMOURai qui peut faire pressentir, d’après la remarque d’un ami japonais, un jeu de mot ou un message sous-entendu. Voyez, dans sAMOURai, il y a le mot AMOUR dans les deux langues : AMOUR et AI (愛). Que de promesses !…

Facebook

Partager sur Facebook


Facebook

Suivez-nous sur Facebook

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *